•    http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTWWuCKUwLygkHFHmVgIwn11P8tNSNb3hK6G-Ui9tMbOK0fYI__yQDe: Ji Di

       Date de parution: juillet 2007

       Editeur: Xiao Pan

       ISBN: 978-2-940380-54-1

       Nombre de planches: 128

        Genre: Manhua

     

     

    Ji Di : Retour vers l'article My way - Ji Di - Tome 1

    Résumé : "Nous n'avons d'autre choix que de nous laisser porter au gré des vagues de l'océan du temps..."
    V, notre personnage itinérant, le sait bien. Mais ceux qu'il va rencontrer cette fois n'en ont pas toujours conscience. Pourtant, le temps est souvent le seul baume idéal pour apaiser les grandes douleurs. Encore que, l'auteur le sait bien pour avoir traversé elle-même une période de désespoir avant d'écrire ce second volume, cela ne suffise pas: chacun doit trouver au plus profond de lui les richesses nécessaires pour éclairer sa route.
    Un deuxième tome dans lequel Ji Di s'affirme vraiment comme une artiste de tout premier plan.

     

    Mon avis : Plus sombre, plus poignant, plus beau!

    J'ai beaucoup aimé ce deuxième tome de My Way. J'ai trouvé le graphisme encore plus beau que dans le 1er tome, nous plongeant à nouveau dans un univers très onirique. Comme toujours la gravité des sujets abordés dans les petites histoires est contrebalancée, adoucie par cette ambiance graphique, presque enfantine.

    De plus, avec ce deuxième opus, on en apprend un peu plus sur la vie de V, notre vagabond, comme sur la vie de l'auteur. En effet, Time ocean est une oeuvre très personnelle, se rapprochant de l'oeuvre autobiographique. Ji Di partage avec émotion son drame personnel : la perte de sa mère. Tout le livre est empreint du thème de la mort, du temps qui passe, et comme V, «nous n'avons d'autre choix que de nous laisser porter au gré des vagues de l'océan du temps», au gré des pages de Time ocean.


    Vous l'aurez compris, ce manhua est un véritable petit bijou! Néanmoins, j'ai préféré la poésie du 1er tome à celui-ci. Sans doute l'effet découverte a joué pour beaucoup dans mon affection. Mais c'est avec une grande hâte que j'attends de lire le tome 3, où si l'on en croit la postface, Ji Di nous promet une oeuvre encore plus mûre!

     

    Ma petite histoire favorite : Far Planet ou Planète Lointaine

     

    Quelques images :

     

    http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcS6BhAxbZkTk_HKKuNquFFifO2LMYeXBtP5I1z8QL6AE6fHamMJOw http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRtC3xzF8lm1rSQhQoHLBrKIgW-zkjSJ0C54iNoP3VYUb5WfQ5JrA http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTVd-pcUNcFgKhPP1HxEbF9lKcRtK5bzE70t9tFOCevtUHunbEp

     

     


    votre commentaire
  • http://www.bdgest.com/critiques/images/couv/62619.jpg De: Ji Di

    Préface : Benjamin

    Date de parution: mai 2007

    Editeur: Xiao Pan

    ISBN: 978-2-940380-46-6

    Nombre de planches: 104

    Genre: Manhua

    Ji Di : de son vrai nom ZU Ya Le, JI DI est une jeune artiste chinoise de 24 ans. Voulant faire du dessin depuis son plus jeune âge, c'est grâce à des artistes tels que Benjamin, qu'elle a osé se lancer dans l'aventure de cette série.

    Pour en savoir plus, je vous invite à lire cette interview de l'artiste, à la Japan Expo de 2007:link

    Le Manhua : Il s'agit du nom donné à la bande dessinée chinoise. Il est un peu l'équivalent du manga en Chine, mais possède ses propres codes graphiques. En effet, beaucoup d'ouvrages sont en couleur, et la lecture se fait à l'occidental, de gauche à droite.

    Les maisons d'édition Xiao Pan et Toki sont les premières à se lancer à la conquête de la France, et c'est en 2006 que le manhua atteint sa consécration sur notre territoire, notamment avec la découverte de Remember de Benjamin.

     

    Résumé : Suivez le bonhomme au chapeau...
    dans ses voyages incertains. Où va-t-il? Il ne le sait pas vraiment lui-même. Mais chaque endroit qu'il traverse lui donne l'occasion de rencontrer des personnages différents, chacun à la recherche du bonheur, de l'amour ou tout simplement de lui-même. Un recueil de petites histoires intimistes, admirablement mises en scène et en couleurs par Ji Di, jeune chinoise au talent immense.

     

    Mon avis : MA-GNI-FI-QUE!
    Moi qui ne lis que très peu de bandes dessinées ou de mangas car j'ai une réelle difficulté à lire ce genre de textes, j'ai été conquise par My Way. Les graphismes sont tout simplement magnifiques et accompagnent de très jolies histoires qui nous entraînent forcément à la réflexion avec leur portée philosophique.

    Ce qui est touchant dans ce manhua, c'est la rondeur et la douceur des décors ainsi que des personnages, qui contrebalancent un peu avec la gravité cachée derrière ces petites histoires.

    http://www.graphivore.be/bgfiles/75220070425133645.jpgSept petites histoires qui ressemblent à des contes dont la fin n'est jamais vraiment achevée, et qui mettent en scène des personnages à la recherche du bonheur et donc de l'amour.

    Émouvant, chacun de ces contes est ponctué à la fin par un commentaire personnel qui suit le roman graphique et qui nous amène un peu plus loin dans l'histoire, nous permettant de nous rapprocher un peu plus des personnages.

    Mais je ne veux pas en dire plus...pour vous laissez découvrir à votre tour ce merveilleux livre, et me permettre de me plonger rapidement dans le tome 2 que j'ai déjà emprunté!

     

    Quelques uns de mes passages favoris^^:

     

    «Heureuse...Vraiment? Mon cher magicien. Tu te rappelles juste qu'elle aime les étoiles. Mais tu as oublié qu'elle t'aime. Toi. Sans toi. Le ciel peut bien être constellé d'étoiles. Ce ne sont jamais qu'autant de larmes qu'elle verse.» Star magician

     

    «J'ai trouvé la fleur qui m'était destinée. Mais elle ne possédait pas la beauté que j'espérais tant. A ma grande surprise c'était un cactus aux épines très pointues[...]

    - Quelle fille capricieuse tu fais! Sais tu que, pour toi, elle a renoncé à sa beauté...pour revêtir une cuirasse d'épines. Puis elle s'est retirée dans ce coin du monde, prenant bien soin de dissimuler son éclat afin que personne avant l'arrivée de la grande maladroite que tu es. C'est toi seule qu'elle attendait. Elle ne laisse entrevoir sa lumière réconfortante qu'à toi seule.» Only

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique