• Mauvais genre
    Chloé Cruchaudet
    Delcourt
    160 pages
    2013

    Quatrième de couverture:

    Paul et Louise s'aiment, Paul et Louise se marient, mais la Première Guerre mondiale éclate et les sépare. Paul, qui veut à tout prix échapper à l'enfer des tranchées, devient déserteur et retrouve Louise à Paris. Il est sain et sauf, mais condamné à rester caché. Pour mettre fin à sa clandestinité, Paul imagine alors une solution : changer d'identité, se travestir. Désormais il sera... Suzanne.
    [D'après l'essai La Garçonne et l'Assassin, éditions Payot]

    Mon avis:

    C'est un de mes plus gros coups de coeur en BD dernièrement. Une BD juste, grave et légère à la fois. L'histoire de Paul et Louise bien que singulière, parle d'un sujet qui a concerné un grand nombre d'hommes durant la guerre: la désertion. Paul aime la vie et puisqu'il ne trouve aucune raison légitime à la risquer sur un champs de bataille, il décide de se mutiler pour fuir l'absurdité de la guerre.

    En tant que déserteur, il doit se cacher pour éviter d'être fusillé. Il retrouve Louise, la femme qu'il a épousé juste avant de partir au front, mais très vite, il tourne en rond dans sa chambre d'hôtel et devient insupportable. Alors ensemble les deux amants trouvent une solution: Paul va se travestir pour pouvoir vivre et sortir sans risquer d'être débusqué.

    A partir de ce moment, l'histoire prend un tournant. Paul aime de plus en plus son nouveau personnage, la femme qu'il incarne. Son couple en pâtit et sombre bientôt dans la folie.

    Bref! Un conseil, lisez cette superbe BD!

     

    Paul, sa femme Louise et leur bébé
    1926


    votre commentaire
  • L'éternel - Joann Sfar

    Joann Sfar
    Albin Michel
    455 pages
    2013

    Quatrième de couverture:

    Les vampires, ça n'existe pas.
    La psychanalyse, ça ne marche pas.
    On était vraiment faits pour se rencontrer.

     

    Mon avis:

    Bon...alors j'en ai des choses à dire. Mais pas forcément en termes élogieux...C'est rare qu'un bouquin me plaise et m'énerve tout autant!
    J'ai trouvé l'histoire assez originale puisqu'il s'agit d'un jeune homme qui meurt à la guerre, devient vampire et voit sa fiancée se rapprocher de son frère. D'autres créatures fantastiques peuplent le récit: une mandragore, une femme vampire, un loup-garou. Attention, rien à voir avec la bit-lit (pour ma part j'en suis ravie). Ici, l'histoire d'amour n'est qu'un prétexte pour faire avancer l'histoire, ou plutôt le personnage. Devenu vampire, il va commencer à se poser tout un tas de questions sur la vie, l'amour, la famille, la religion, etc. Et, dans un premier temps, j'ai trouvé cela très intéressant.

    L'histoire est très crue, très brutale, mais cela reste léger et supportable grâce au personnage principal qui est, avouons-le, complètement pathétique. Certaines situations sont même vraiment très drôles....à côté de certaines, vraiment vulgaires.

    A côté de cela le récit traîne et s'épuise par les interminables questionnements de l'auteur sur: "je suis juif", "j'aime une fille juive", "c'est quoi être juif?". Et très honnêtement cela fait passer l'auteur pour une personne incroyablement nombriliste. On peut bien entendu faire un roman sur la question de l'identité juive, mais là ce n'était pas le propos et pourtant tout y fait référence. Le lecteur est comme exclu du roman car tout ne tourne qu'autour du petit nombril du narrateur (de l'auteur?)
    Voilà l'impression désagréable qu'il me reste après cette lecture, en plus de son côté décousue et dénuée d'intérêt (notamment pour la deuxième et dernière partie du roman).

    Bref, de l'originalité certes, mais un nombrilisme exacerbé par le sentiment que l'auteur réalise sa propre psychanalyse.

    Une déception en somme...


    votre commentaire
  • Mon petit coeur chômeur - Boule à zéro

    Mon petit coeur chômeur - Boule à zéro

     

    Je voulais vous présenter ces bande-dessinées jeunesse bien sympathiques. "Boule à zéro" est une série qui comprend pour le moment deux tomes.

     

     

     

    L'histoire se déroule dans un hôpital pédiatrique où Zita, une jeune leucémique, nous raconte son quotidien. Bien que le sujet soit grave, il est traité de façon très fine et pertinente, à travers les yeux d'une jeune ado au caractère bien trempé. Tout cela sans tomber dans le pathos.

    De plus, cette série ne manque pas d'humour comme laisse en présager le titre. En effet, "Boule à zéro" est le surnom de la jeune héroïne qui n'a plus un poile sur le caillou à cause de son traitement. Mais les autres personnages ne sont pas en reste: il y a "Supermalade", "Wilfrite" le grand brûlé ou encore "Puzzle" la jeune fille aux os de verre.

    Bref une série que je vous conseille car elle est très bien faite et pleine de vie, malgré le sujet^^


    votre commentaire
  • Dans les bois - Eva Lindström

    Eva Lindström
    Autrement jeunesse
    2012

    Quatrième de couverture:

    Le grand froid glace les arbres. Le vent et la pluie rythment les journées. Les oiseaux sont tous partis, et même les arbres ont pris des vacances. Mathilde, Pierre et Zoé vivent, le temos d'une saison, l'expérience poignante de l'absence et de la solitude...jusqu'au retour d'un rayon de soleil.

    Mon avis:

    C'est par le biais d'une rencontre à l'Institut suédois que j'ai découvert l'auteur jeunesse Eva Lindstöm. Très célèbre dans son pays, Dans les bois est le premier album de l'auteur à être traduit et publié en France.
    Je suis vraiment heureuse d'avoir pu la rencontrer et d'avoir pu découvrir certaines de ces oeuvres dont ce magnifique album.

    Terriblement original par rapport à tout ce qui se publie actuellement, Dans les bois est tout aussi bien réussi par l'image et par le texte.

    Très poétique, on est projeté dans un non-lieu, un non-temps, où des enfants vivent au milieu des arbres, décidant de tout. Jusqu'au jour où plus rien ne va. Les arbres quittent la forêtt, laissant les enfants bien démunis.

    A mi-chemin entre le conte et la fable, j'ai eu un gros coup de coeur pour cet album.

    J'ai vraiment hâte que les éditeurs français s'intéressent de plus près à cette artiste complète, pour qu'on puisse voir publier en France d'autres de ces oeuvres.


    3 commentaires