• La lignée - tome 1

    Tome 1/3
    Titre original: The Strain
    445 pages
    2009

    Me revoici enfin, après une assez longue absence pour vous parler d'un roman écrit à quatres mains: celles de Guillermo Del Toro et de Chuck Hogan.

    Plus jeune, j'avais l'habitude de lire des romans d'horreur, notamment ceux du célèbre Stephen King. Je n'étais pas retournée à ce genre depuis très longtemps.
    Etant fan du réalisateur et de son univers fantastique et terrifiant à l'écran, j'ai tout de suite eu envie d'emprunter ce roman lorsque je l'ai apperçu à la bibliothèque.

    Je dois dire que cette lecture m'a vraiment redonné goût au genre de l'horreur. Mais avant d'aller plus loin, voici le résumé de l'éditeur:

    Depuis son atterrissage à l'aéroport de JFK à New York, un avion en provenance de Berlin ne répond plus à la tour de contrôle. Le spectacle qu'Ephraïm et son équipe d'épidémiologistes découvrent à bord a de quoi glacer le sang : tous les passagers, sauf quatre, sont morts en apparence paisiblement. Ont-ils été victimes d'un attentat au gaz ? D'une bactérie foudroyante ?

    Lorsque, le soir même, deux cents cadavres disparaissent des morgues de la ville, Ephraïm comprend qu'une menace sans précédent plane sur New York. Lui et un petit groupe décident de s'organiser. Et pas seulement pour sauver leurs proches car c'est la survie de l'humanité tout entière qui est en jeu...

    Mon avis:

    Ce premier tome qui ouvre la trilogie est assez prometteur. Néanmoins, j'ai trouvé la mise en place du scénario assez longue. La première partie de ma lecture a été quelque peu laborieuse. Je n'ai pas accroché tout de suite à l'histoire.

    Mais petit à petit l'intrigue se construit, devient vraiment intéressante et plutôt effrayante. Attention, ceci n'a rien d'un livre de "bit-lit" où les vampires apparaissent comme des créatures séduisantes. On est plutôt à la limite du gore où les monstres sont aussi ragoûtants que dans The Walking Dead. D'ailleurs, il s'agit véritablement d'une épidémie qui menace l'extinction de l'humanité toute entière. On est alors dans une atmosphère de fin du monde assez oppressante où seuls les plus réactifs s'en sortent.

    Malgré cela, les personnages ne sont pas caricaturaux et c'est tant mieux!

    Ce n'est pas un roman superbement écrit, mais il a une bonne dynamique et cela ne m'étonne pas qu'il soit adapté sur le petit écran. En effet, une série intitulée "The Strain" devrait voir le jour d'ici peu.

    Je recommande cet ouvrage à tous les amateurs de Stephen King et aux récits d'horreur en général. Si vous aimez The Walking Dead, cette série devrait également beaucoup vous plaire^^

     

    La lignée - tome 1

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Max - Sarah Cohen Scali

    De : Sarah Cohen-Scali

    Editions/Collection: Gallimard jeunesse/Scripto

    31 mai 2012

    480 pages

     

    Pourquoi ce titre?


    En découvrant la liste des six livres lauréats du Prix Jeunesse des libraires du Québec, dans la catégorie "Hors Québec" se trouvait le fameux Max, un livre qui m'avait beaucoup marquée lors de ma lecture il y a plus d'un an.

    J'ai reparcouru rapidement les articles de mon blog à la recherche d'une chronique le concernant, mais RIEN!

    Il me fallait réparer au plus vite cette erreur car croyez-moi, ce roman mérite sa récompense.

     

    De quoi ça parle?

     Max est ce petit foetus que vous voyez sur la couverture du roman; un foetus avec un brassard nazi. Si l'image vous fait froid dans le dos, ce n'est rien en comparaison avec ce que le texte nous propose. En effet, l'auteur a le mérite d'aborder un sujet peu connu et rarement traité, celui du programme "Lebensborn" mis en place par Heinrich Himmler, en 1935.

    Ce projet secret consistait a "créer" des enfants de pure race aryenne. Les parents étaient scrupuleusement choisis pour leur "valeur raciale": il fallait de préférence avoir les yeux bleus et les cheveux blonds, et n'avoir aucune parenté avec une race dite inférieure.

    Max - Sarah Cohen Scali

    Après l'accouchement, les mères pouvaient abandonner leur enfant dans un établissement SS, où tout était fait pour éduquer le jeune aryen.

    Max - Sarah Cohen Scali

    Max - Sarah Cohen Scali

     

    Mon avis:

    Toute l'originalité du récit est de se placer du point de vue de ce petit être aryen en devenir. Bien avant sa naissance, alors qu'il est encore dans le ventre de sa mère, Max nous apparaît comme un être insensible, aux pensées plus que dérangeantes. Le ton est parfois même très vulgaire. On est dans l'horreur la plus absolue, celle d'un enfant pivé de sentiments qui est le prototype parfait du futur nazi. Comment s'attacher à un personnage aussi détestable? Pourtant, pour ma part, difficile d'en vouloir complètement à cet ENFANT, lui qui a été formaté dès sa naissance.

    Heureusement, il y a un peu d'humanité dans toute cette horreur, notamment grâce à la rencontre entre Max et le jeune Lukas. Le ton change donc quelque peu à la moitié du récit, pour nous laisser respirer un peu et nous donner l'espoir d'une évolution positive du personnage principal.

    Le roman est enfin très documenté et historiquement très intéressant. L'auteur va même jusqu'à citer ses sources pour prouver la véracité des faits énoncés. Un livre à conseiller dès le lycée.

     

    A partir de 15 ans.

     

    Pour aller plus ploin: 

    • Livres:

      Lignes de faille, Nancy Huston

      Le cavalier de l'Alster, Jacques-François Martin

      Lebensborn: la fabrique des enfants parfaits. Enquête sur ces français nés dans une maternité SS, Boris Thiolay

     

    • Films/Documentaires:

             " Lebensborn, les enfants de la honte", Jean-Pierre Carlon, 2009.

              "1940-1945: les français et leurs secrets. L'enfance du mal"

               Complément d'enquête, france 2.              

     

     


    1 commentaire
  • La sorcière dans les airs

     

    Je tenais à vous présenter aujourd'hui ma découverte du week-end.

    J'ai eu la chance de voir, en avant-première, le film d'animation "La sorcière dans les airs"par les réalisateurs de Gruffalo.

    Ce dessin animé sortira dans les salles le 27 novembre 2013, juste avant Halloween, une date bien choisie pour une histoire de sorcières^^

    Il est adapté d'un album jeunesse de Julia Donaldson et Axel Scheffler, édité en France en 2004 sous le titre Et hop! dans les nuages...

    La sorcière dans les airs

    (Une nouvelle réédition est prévue courant octobre 2013)

    L'histoire est celle d'une (gentille) sorcière et de son chat qui campent près d'un lac. La sorcière un peu maladroite concocte des potions qui finissent par exploser, réveillant alors le terrible dragon...Comme le temps se gâte, les deux amis décident de quitter le lieux en s'envolant sur le balai magique. Oui mais voilà, tandis qu'ils fendent les airs, la sorcière perd son chapeau. Il faut donc redescendre le chercher...

    Je ne vous en dis pas plus, si ce n'est que j'ai adoré ce court-métrage! Magique, touchant, cette belle histoire d'amitié ravira les petits et les grands!

     

     Voici la bande-annonce en vostfr:

    La sorcière dans les airs

    A partir de 4 ans

     


    votre commentaire
  • Titre français: Sans titre

    De : Hervé Tullet

    Editeur: Bayard jeunesse

    Février 2013

    Sans titre - Hervé Tullet

    Mon avis:

    Sans titre est l'histoire d'une histoire qui n'est pas encore une histoire...Vous me suivez? Non...c'est normal! Sans titre met en scène la construction du livre, le travail d'un auteur, la création de personnages, tout ce qui, au final, crée de la fiction.


    Sans titre c'est un livre qui parle de livres. Avec humour et parfois un peu de provocation, les personnages d'Hervé Tullet tentent de raconter une histoire à l'enfant (au lecteur) qui a ouvert le livre et qui les a surpris en train de ne rien faire...bah oui! l'histoire n'est pas encore prête!!

    Du coup, un vrai dialogue s'installe entre le lecteur et le livre, et on assiste petit à petit, à la création d'une oeuvre.

    Très original, à lire comme une petite pièce de théâtre.

     

    Voir le site de l'auteur: http://www.herve-tullet.com/

     

     


    2 commentaires